Traduction de Saya No Uta terminée

juin 25, 2010

Comme précisé dans ma précédente news, Saya No Uta était en cours de traduction par une personne qui m’avait contacté par mail.

Cette personne vient de sortir sa release aujourd’hui et a pris soin de poster un commentaire sur mon blog alors je me permets de faire une news à ce sujet pour vous donner directement le lien de son site :

http://nnuuu.free.fr/index.php/saya-no-uta-la-traduction/

Je tiens à préciser que je n’ai absolument pas participé à la traduction/édition de ce patch et que je ne pourrai en aucun cas être tenu responsable pour toute réclamation ou mise en cause concernant le contenu de ce programme.

Pour toute question, suggestion ou remarque, merci de vous adresser directement à l’auteur de ce patch.

Merci quand même à tous ceux qui m’ont soutenu dans ce projet !

Publicités

Quelques nouvelles

mai 20, 2010

Comme vous avez pu vous en rendre compte le site n’a pas été actualisé depuis un petit moment pour 2 raisons :

J’étais parti en vacances pendant un petit bout de temps (eh oui ça arrive à tout le monde hein ^^)

La deuxième est beaucoup plus sérieuse, j’ai été contacté par une personne qui m’a affirmé avoir bientôt terminé la traduction de Saya No Uta. J’ai donc décidé d’interrompre momentanément la traduction du jeu.

Je viens d’envoyer un mail à cette personne pour savoir ce qu’il comptait faire… sortir le patch ou non ? Vu qu’il n’en a parlé à personne sur aucun forum je me demande si cela était bien sérieux…

En tout cas, cette petite coupure m’a permis de continuer la traduction de Tsukihime.

A bientôt,


Saya no Uta

avril 24, 2010

Résumé  :

C’est l’histoire de Fuminori Sakisaka, un étudiant en médecine ordinaire, dont la vie bascule le jour où il est victime d’un accident de voiture Ses parents décèdent sur le coup tandis que lui reste entre la vie et la mort.

Pour le sauver, le corps médical lui opère le cerveau de manière assez expérimentale. Il s’en sort mais non sans effets secondaires particulièrement atroces.

Désormais ses sens sont complètement déboussolés et le monde devient un véritable cauchemar : les êtres humains sont des monstres défigurés, les rues couvertes d’organes, la nourriture a un goût répugnant et même les fleurs sentent la pourriture.

Évidemment c’est un drame pour lui mais Fuminori décide de garder ça secret de peur d’être enfermé à l’asile ou pire, de servir de cobaye à des expériences scientifiques toute sa vie.

Chaque jour il s’enfonce un peu plus dans la folie.

Une nuit, à l’hôpital, Fuminori croise le chemin de Saya, la seule figure humaine qu’il peut encore voir.

Mais qui est-elle vraiment et pourquoi lui est-il possible de la voir ?